Illustration - fĂȘte ou evenements

Vous organisez une soirĂ©e, un Ă©vĂ©nement et vous souhaitez mettre un peu d’animation. Le jeu du killer (ou murder party) peut ĂȘtre une bonne idĂ©e pour permettre Ă  vos invitĂ©s de discuter entre eux et crĂ©er une bonne ambiance. En effet, le killer va se jouer en fil rouge durant tout votre Ă©vĂ©nement. Pas besoin d’ĂȘtre concentrĂ© sur le jeu, comme un jeu de sociĂ©tĂ© classique, il va se dĂ©rouler tout le long de votre Ă©vĂ©nement.

Le principe du jeu

Le jeu du Killer est un jeu qui va se dĂ©rouler en parallĂšle d’un Ă©vĂ©nement. Pas besoin d’ĂȘtre concentrĂ© spĂ©cialement au jeu, c’est plus un fil rouge au long d’une soirĂ©e ou d’un Ă©vĂ©nement. Il peut tout autant accompagnĂ© les joueurs juste le temps d’une soirĂ©e comme une journĂ©e complĂšte ou bien encore le temps d’un week-end.

Le principe du jeu est simple, chaque invitĂ© va avoir une mission et une cible. Il doit “tuer” sa cible est remplissant sa mission. Une fois sa mission remplie, la cible lui fourni la mission qu’il devait remplir et l’organisateur lui donne la nouvelle cible. Ainsi, le dernier joueur survivant ou le joueur ayant tuĂ© le plus de participants avant la fin du jeu a gagnĂ©.

Si vous ne trouvez pas l’inspiration pour trouver de bonnes missions et organiser tout cela, il existe une boite de jeu du killer, qui s’appelle Killer Party et qui vous aide pour cette organisation.

Mise en place du jeu

Killer:  choix des cibles des invités

Pour jouer au Killer, vous allez devoir déterminer une cible pour chacun des joueurs.

Pour cela, il vous suffit de lister l’ensemble de vos invitĂ©s l’un au dessus de l’autre. Ensuite, chaque invitĂ© a pour cible celui notĂ© en dessous. Le dernier invitĂ©, a lui, pour cible, le premier.

Ainsi, tous les joueurs ont une et une seule cible et sont la cible de quelqu’un d’autre.

Idée de mission pour le killer

Lui faire dire quelque chose sur elle-mĂȘme, comme par exemple :

  • Lui faire dire le prĂ©nom de ses parents
  • Lui faire dire son 2Ăšme prĂ©nom
  • Lui faire dire sa date de naissance
  • Lui faire dire son mĂ©tier

Lui faire dire quelque chose, comme par exemple :

  • Lui faire dire le mot “noob” ou “troll”
  • Lui faire Ă©noncer le thĂ©orĂšme de pythagore
  • Lui faire lister le noms de 5 pokĂ©mons
  • Lui faire dire une phrase de plus que 5 mots dans une autre langues
  • Lui faire rĂ©vĂ©ler sa mission
  • Lui faire dire le nom de 2 des 4 tortues ninja
  • Lui faire dire le nom de 3 des 7 nains de blanche neige

Lui faire faire quelque chose, comme par exemple :

  • Lui faire chanter “libĂ©rĂ©, dĂ©livrĂ©” (ou une autre chanson)
  • Se faire servir un verre par votre cible
  • Lui faire chanter un chanson de dessins animĂ©s
  • Lui faire imiter la voix de Homer Simpson (ou un autre personnage)
  • Lui faire boire une boisson que tu as prĂ©parĂ©
  • Lui faire montrer une photo de votre cible plus jeune (ex: photo de permis de conduire)
  • Lui faire rĂ©citer une partie d’un poĂšme de son choix
  • Se faire servir un petit four par votre cible
  • Lui faire tenir votre verre
  • Votre cible doit vous donner un euro

Faire quelque chose avec vos cible, comme par exemple:

  • Faire un combat de pouce avec votre cible
  • Faire rĂ©pĂ©ter votre cible 3 fois de suite
  • Perdre au pierre-papier-ciseaux contre votre cible
  • Lui faire une blague et il doit en rire
  • Lui Ă©crire sur la main
  • Danser avec
  • Faire un selfie avec votre cible
  • Lui faire trois fois la bise dans la soirĂ©e
  • Trinquer cinq fois de suite avec votre cible
  • Jouer avec votre cible Ă  la marelle
  • L’aider Ă  rĂ©ussir sa mission

Faire quelque chose, comme par exemple :

  • Boire dans son verre
  • Lui attacher ses chaussures avec ses lacets
  • Mettre un morceau de papier dans sa poche sans qu’il s’en aperçoit

Carte de mission

Une fois que vous avez choisi vos missions et que vous attribuez à chacun de vos invités, leur cible, vous allez devoir préparer vos ordres de mission.
Pour cela, j’avais personnellement utilisĂ© canvas qui permet de facilement faire quelques illustrations, mais vous pouvez utiliser simplement une feuille de papier et un crayon.
Si vous le souhaitez, je vous mets Ă  disposition le matĂ©riel que j’avais fait/imprimer :

Ordre de Missions by zoe

RĂšgles du jeux

RĂ©ussite d’une mission

Lorsqu’un joueur rĂ©ussi sa mission, il rĂ©cupĂšre alors l’ordre de mission de sa cible et va prĂ©venir l’organisateur pour que celui-ci puisse valider le kill.

Si par exemple l’invitĂ© 1 rĂ©ussi a tuer l’invitĂ© 2 :

  • Alors, l’invitĂ© 2 donne sa carte de mission au numĂ©ro 1.
  • Le numĂ©ro, doit alors effectuer une nouvelle mission avec pour cible l’invitĂ© numĂ©ro 3.

Contre-kill

Si pendant sa mission le joueur est repĂ©rĂ©, sa cible peut alors le contre-killer. Pour cela, il lui suffit de dire “contre-kill”.

Si il vient effectivement de dĂ©jouer la mission, alors c’est la cible qui remporte la victoire et rĂ©cupĂšre la carte du killer. L’organisateur doit alors discrĂštement prĂ©venir l’invitĂ© qui avait pour cible le killeur d’une modification de sa cible, puisque ce sera maintenant le joueur qui vient de contre-killer.

Si par exemple, l’invitĂ© 2 avait pour cible l’invitĂ© 3. L’invitĂ© contre-kill le numĂ©ro 2. Dans ce cas, le joueur numĂ©ro, donne sa carte Ă  l’invitĂ© 3 (ce qui lui fait un point comme pour un kill). L’organisateur doit alors aller prĂ©venir l’invitĂ© 1 que sa mission n’a pas changĂ©, mais qu’il a maintenant pour cible l’invitĂ© 3 et non le 2.

Sinon, si la cible s’est trompĂ©e :

  • Si l’autre joueur ne l’a pas pour cible, il ne se passe rien.
  • En revanche, si un joueur contre-kill son killeur alors que ce dernier n’Ă©tait pas entrain d’effectuer sa mission, il a alors perdu et donne son ordre de mission de la mĂȘme façon que si le killeur avait rĂ©ussi sa mission.

Déroulé durant la soirée

Une fois que vous avez votre cercle de cible et les missions Ă  donner Ă  chacun vous pouvez lancer votre jeu. Pour cela, vous allez aller voir discrĂštement chacun des participants, leur fournir leur carte mission et leur cible.
Une fois que tous participants sont au courant, vous pouvez tous les rassembler, leur dicter les rĂšgles et lancer le jeu. À chaque fois qu’un participant rempli une mission, il rĂ©cupĂšre la carte de sa victime et va voir l’organisateur pour rĂ©cupĂ©rer sa prochaine cible. Dans le cas oĂč il y aurait un dĂ©saccord sur la rĂ©ussite ou non d’une mission, c’est Ă  l’organisateur de dĂ©terminer si c’est bon ou non.

Fin du jeu

Une fois qu’il ne reste plus d’un participant ou que le temps est Ă©coulĂ©, le jeu prend fin. Le joueur ayant tuĂ© le plus de cible a alors gagnĂ© la partie.

Vous pouvez aussi prĂ©voir un ou plusieurs lots pour finir ce jeu. Il peut bien Ă©videmment avoir un lot pour le grand gagnant, mais vous pouvez aussi mettre en place des prix spĂ©ciaux comme le lot du plus beau kill, le lot du plus gros Ă©chec, le lot du premier kill de la soirĂ©e, le lot du kill le plus rapide, …

Amusez-vous bien 🙂